• Blog
  • Ambassades & Antennes
  • S'enregistrer Connexion
    Retour aux articles

    Actualités

    LAURENT GARGAUD, P5 – diplômé du master Savignac en 1994

    Françoise Madies

    28 novembre 2017


    Laurent vient de prendre la responsabilité de la nouvelle antenne du Club Savignac à Toulouse. Décision mûrement réfléchie. Laurent souhaite, comme il l’a fait tout au long de sa vie professionnelle, apporter son soutien, son expertise …. et son temps au développement de cette antenne.

    Mais qui est Laurent GARGAUD ?

    Laurent a toujours été discret mais a mené une carrière professionnelle où l’engagement et l’entreprenariat ont été les maîtres mots. Les étudiants ne s’y sont pas trompés puisqu’il y a quelques années une promotion avait déjà repéré le personnage et fait le portrait de Laurent.

    Ils avaient déjà mentionné le parcours pour le moins atypique d’une réussite affichée. Aujourd’hui Laurent reste cet homme simple pour lequel travail rime avec vie de famille, plaisir, passions, équilibre, respect de soi et des autres et il affiche toujours un look plutôt « casual ».

    Son parcours de professionnel est jalonné d’expériences d’entreprenariat qui ont confirmé son choix d’exercer son activité dans le secteur des services. On peut le résumer ainsi :

    - A la sortie de Savignac, Laurent a été maître d’hôtel particulier de Charles PASQUA au ministère de l’intérieur et finira son service militaire comme responsable de salle à l’Elysée.

    - Après un bref passage au sein du groupe Frantour, en tant qu'auditeur qualité, Laurent rejoint Paris et le quartier Montparnasse, où il reprend, en janvier 1996, une franchise du groupe « Class'Croute », spécialisé dans la livraison de plateaux repas et de sandwiches aux entreprises et qu’il revend 2 ans plus tard à un copain de promo : Pascal Hamon.

    - Persuadé du potentiel qu'offre le service à domicile, Laurent continue sur sa lancée en créant Colette Gargaud en octobre 1997, une entreprise de service proposant des prestations de femmes de ménages à domicile. Concept qu'il développera jusqu'en janvier 2004, date à laquelle il revend au groupe Acadomia.

    - Après plus de 10 ans à Paris, Laurent, Périgourdin d'origine, souhaite retrouver le calme, la chaleur et la bonne humeur du Sud-Ouest : destination Toulouse en 2000. Cinq ans après son arrivée dans la ville rose, en mars 2005, Laurent crée La Villa des Oliviers, restaurant pizzeria, situé face à la Cité de l'espace. Il en est actuellement toujours propriétaire mais a revendu le fonds en 2007.

    - En janvier 2006, Laurent, toujours porté par sa curiosité, se lance dans le Facility management en créant la Société Kleva, dédiée principalement aux PME pour la coordination et la réalisation de leurs services généraux, nettoyage, déménagement et logistique et travaux second-oeuvre. KLEVA compte une centaine de salariés, dégage un chiffre d’affaires de 2 millions d’euros et a des implantations à Toulouse, dans le Sud-Ouest, Paris et Nancy.

    Savignac fait partie intégrante de son ADN, Savignac lui a permis de développer le sens du service qui est en lui. Laurent est toujours imprégné de sa formation et utilise au quotidien les outils acquis sur les bancs de Savignac. Dans son activité, le savoir-faire du service est 100% Savignac.

    Le portrait n’est pas terminé……… Laurent est toujours un homme de passion et cherche à réaliser un de ces rêves pour l’amour de la vigne et du vin. Il souhaite créer son propre vin en achetant des terres ou une propriété viticole. Son rêve ne s’arrête pas là puisqu’il veut partager sa passion et a déjà le projet de créer un site d’oenotourisme : construire des bungalows et proposer des séjours pour découvrir le travail de la vigne tout au long de l’année. Ces bungalows seront en autonomie totale grâce à des éoliennes ou des panneaux photovoltaïques et l’eau sera récupérée. Le vin quant à lui sera produit en bio-dynamie.

    Entrepreneur un jour…………entrepreneur toujours !

    L’antenne de Toulouse est entre de bonnes mains. Surveillez les infos, Laurent a déjà plein d’idées pour 2018.

    Partager sur :

    Retour aux articles